Contactin opbouw
l'entreprise
assortiment
parachèvements
Laserform Stretch Less Tension
Coupe au laser 3D
documentation

Saey Online login
Username
Password


Nederlands Français English


avantages de la découpe laser sur tubes et profils ouverts
2D par rapport au 3Dnos capacitéspourquoi travailler avec SAEY Bewerkingen


  3D par rapport au 2D
   = paroi coupée en biais

decoupe 3D


Avec un laser 2D, il est possible de faire des coupes biaises, mais l’épaisseur sera toujours coupée à angle droit.

Avec un laser 3D, l’épaisseur est également coupée en biais, selon l’angle que vous souhaitez.


  Avantages de couper au laser 3D
 


Les avantages du 3D sont liés aux problèmes de soudure.
Pour n’importe quelle technique de soudage, il est important que les joints soient précis et uniformes et qu’ils offrent une surface de contact parfaite. Grâce à cela, il est possible de réaliser une soudure égale -et éventuellement automatique- qui a comme avantage d’être plus rapide. Le résultat est une finition nette qui évite les problèmes liés au rajout de matière.


  EXEMPLE 1:
    2 extrêmités de tubes sont soudées côte
    à côte (ex.: tubes de conduite)
 


Grâce à la coupe biaise, il est possible de faire une soudure profonde et solide sans que celle-ci déborde largement sur le matériel. Grâce à la pénétration, la soudure est plus forte même s’il faut l’ébavurer.



  EXEMPLE 2:
    2 tubes/profils qui se RECOUPENT sous
    un angle autre que 90°


 


Avec un laser 2D, il n’y a qu’un seul point d’appui sur l’une des 2 faces de la paroi.

Avec un laser 3D, toute l’épaisseur du tube est en contact avec la paroi. Cela engendre une liaison régulière, précise et sans jeu.



  EXEMPLE 3:
    Assemblage des tubes RONDS en T
 


Avec un laser 2D, la soudure est irrégulière et épaisse tandis qu’avec un laser 3D la soudure est en général égale et fine.



  EXEMPLE 4:
    Faire un CHANFREIN pour insérer un
    écrou ou une vis
Maintenant aussi
sur profils ouverts!







 

En 3D nous chanfreinons en une seule et même opération, ce qui n’est pas le cas en 2D.